26/09/2008

mon élevage

MON ELEVAGE POUR LES CANARIS TIMBRADO

L’élevage.est une question très particulière, où chaque (petit maitre) a son cahier, par conséquent celle-ci va être une explication le comment, sans vouloir dogmatisai ni standardiser un modèle à suivre.

Bien, faite déjà la sélection des progénitures et des croisements à effectuer au moyen de l'étude des pédigrées.

Le planning pour cette année était 1 mâle pour 3 femelles,

J'utilise normalement 2 femelles de réserve si une des femelles aurai des problèmes.

Toutes les femelles je les ai dans 6 cages doubler avec séparation et à la fin du mois de février j’introduis plusieurs nids et de quoi construire le nid. J'observe la quelle d'elles donne des signes d'être en zèle, en prenant de quoi construire leurs nid et je leur ai préalablement soufflé le ventre et j'ai vérifié qu’elles  ont le ventre bien rond comme chaques femelles correspond un mâle déterminé suivant ma selection.

Il peut se produire le cas qu'à un mâle correspondent a deux ou trois femelles et ils soient mis en zèle à la fois. Alors j’alterne de cage, un jour avec une, un autre jour avec l’autre  femelle ainsi dessuite.

mais si les femelles ou les males ne veulent pas s'accoupler je les prépares dans une cage a part avec pâté fait maison et vitamine E dans l'eau de boisson et vous pouvez être sur qu'après ils ou elles s'accouples avec n'importe qu'el oiseau

Dans chaque cage je mets os de seiche et gritt, qui ne manque pas dans toute la saison et aussi de la pâté fait maison  jusqu'à ce qu'il commence à mettre des œufs.

Les Nids.

J'habitue à mettre leur niché extérieur  dont le nid est de  matière plastique qui sont couverts, et je mets aussi une séparation et  je mets un autre couple

Je les habitue au poudre insecticide et en met dans les nids avant de mettre les œufs «afin», d'éviter les poux et autres insectes

Naissance des poussins

J'utilise un mélange professionnel. Dans des mangeoires séparé lui mets le mélange et dans l’autre de la jaunette,

Le  baguage

Normalement de 7 a 9 jours approximativement, à partir de 10 a 12 jour c'est quand l’oisillon n’es pas assez nourrie et je leur mettrai une pâté spécial pour activer leurs croissances.

Parfois aussi je leur mets du pain complet trempé avec du  lait. C’est très bon, il leur fortifie la flore intestinale et il apporte du calcium aux oisillons.

Je leur mets des fruits pomme et orange tout les 3 jours normalement.

Les oisillons sautent du nid.

Quand les oisillons sauteront du nid, normalement la femelle se met en zèle une autre fois. Celui-ci est un des moments les plus critiques dans l'élevage sous mon point de vue. S'il elle est une bonne nourrice il n'y a pas de problèmes et la je laisse qu’elle élève les bébés seule, en lui mettant se qu’il faut  pour pas qu’elle déplume les petits comme il se produit parfois.

Si c'est « une bonne » femelle, je  place la grille et je commence à mettre aux bébé la même chose qu’a elle, Quand j'observerai que les bébé commencent à picorer la pâté, je leur mets des œufs dur.

Si tout va bien, à 26 - 28 jours en mangeant seuls et à la fois la femelle a fait une autre ponte.

Le cas se produit que quelques mâles maltraite les bébés pour fécondé la femelle,

J'attends toujours que les bébés aient 1 mois d'âge avant de les séparer dans des cages (volières) et je leur mets comme précaution du vinaigre de cidre de pomme dans l'eau pour éviter entérite en mangeant de la nourriture douce (le gritt jamais ne leur manque).

Ceux qui sont en volière sont situés dans mon balcon faute de place. Ainsi je les ai jusqu'après l'été  

Apparition de problèmes.

Quand, par exemple, le problème se produira que la femelle ne leur donne pas bien a manger, j'essaye de les passer à un autre nid si j'ai d'autres bébé d'âge semblable. Si ceci est produit avant le sevrage

Pratiquement pour la position suivante on répète tout le processus, mais a augmenté l'hygiène dans les cages, puisque la chaleur est un mal ennemi et les infections étant à l'ordre du jour.

Je considère que ce qui est canari cultures nous nous devons ensuite adapter à nos circonstances (temps, espace, dévouement, etc.) dans l'élevage et dans le développement du chant de nos canaris.

Auxquels s’ils ne disposent pas, ni d'espace ni de beaucoup d'oiseaux, je leur recommande qu'on ne complique pas beaucoup la vie, avec  un couple  tu peux avoir 2 ou 3 nicher sans problème. Il faut faire les choses le  plus naturel possible, celui-là est mon principe.

En fin mes amis, je suis ainsi comme un enfant. Bien que je sois conscient qu'il y a de petites ombres qui pourraient être dites, mais pour ne pas rendre plus long ce document, nous le laisserons ainsi.

Celle-ci est ma bonne intention

Article publié par « ROMAN DELERIA »

17:16 Écrit par ROMAN dans mon élevage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : timbrado, timbrado discontinu |  Facebook |